Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 09:36

Vous n'avez peut-être pas eu le temps de lire cet article dans le "Version fémina" n°777, ou...vous ne savez plus où vous avez posé ce magazine la dernière fois que votre mère a téléphoné, ou votre copine, ou... Peu importe, le voici, et il va combler d'aise certaines, dont je suis !

Femme bordélique 1

5 raisons d'être bordélique

L'ordre, une vertu ? Pas pour Jennifer McCartney, auteure du livre De la joie d'être bordélique, qui vient de paraître aux éditions Mazarine. Une parodie drôlement convaincante…

Par Nadine Coll - Photo : ©Getty Images

C'est bon pour la santé !

Les générations se suivent en reprenant le refrain : « Range ta chambre », « Débarrasse ton bureau »… Seulement voilà, depuis les préceptes de la papesse du rangement Marie Kondo, la folie du tri s'est emparée de la planète, multipliant tutos, coachs, « home organizers » et autres « power rangeuses ». « Le souci, c'est que tous sont partis en croisade pour mettre de l'ordre partout », s'insurge Jennifer McCartney, qui contre-attaque avec De la joie d'être bordélique. Déjà best-seller aux Etats-Unis, cette parodie acide des guides et manuels exterminateurs de la chaussette qui traîne balance, mine de rien, de « vraies » vérités. De quoi décomplexer tous les accros au foutoir.

Cela rend plus créatif

Plusieurs études le démontrent, le bordel favorise les idées innovantes. Jennifer McCartney rapporte une expérience où des personnes doivent réfléchir à différentes manières d'utiliser une balle de pingpong. Celles dont le bureau est un vrai chantier ont développé cinq fois plus d'idées que les autres ! Normal, puisque le souk favorise le lâcher-prise et la distanciation avec le convenu, l'attendu. CQFD, selon l'auteure : « Si vous réprimez votre tendance naturelle au désordre, vous risquez de réprimer aussi vos capacités d'imagination et de création ! »

Cela stimule l'efficacité au travail

« Si un bureau en désordre est le signe d'un esprit en désordre, alors de quoi un bureau vide est-il le signe ? » La question est d'Albert Einstein. Les adeptes du bazar se fabriquent une sorte de mur antibruit pour encore mieux se concentrer. Sans compter qu'avoir à se rappeler sans arrêt où se trouve telle ou telle chose stimule les neurones… C'est même bon pour l'ego : en un clin d'œil, le bordélique sera capable d'exhumer un papier, sous le regard fasciné de ses collègues de bureau. Respect !

Cela protège

Bureau ou maison, même combat : de vrais foutoirs ? Oui, mais ce sont les nôtres ! D'où le sentiment d'être le seul à pouvoir « contrôler », ce qui est très rassurant et protecteur. Et qui va oser s'aventurer dans un tel bordel ? Voilà un rempart très efficace contre l'intrusion des autres.

Cela rend vivant !

« Les maisons où tout est bien rangé m'angoissent. C'est comme si on cherchait à y brider la vie », nous raconte Jennifer McCartney. La psychologue Emmanuelle Rigon le confirme : « Remettre une chose à sa place, c'est finir une tâche et, pour certains, cette finitude renvoie à la mort. Tandis que la laisser traîner, c'est la laisser exister… » Le psychanalyste Alberto Eiguer propose aussi cette interprétation : « Celui qui range tout systématiquement ne supporte pas le contact avec les objets qui l'entourent. Il préfère garder à distance la sentimentalité qui le lie à eux. » Conclusion : les bordéliques sont des bons vivants qui n'ont pas peur de leur chaos intérieur.

Cela libère

« Nos grands-mères auraient été horrifiées à la vue de nos chambres en bordel… et un peu jalouses, car allez savoir ce qu'elles auraient fait de leurs vies si elles avaient eu tout ce temps libre ? » interroge Jennifer McCartney. Sans compter que le marché de l'ordre est bien plus lucratif que celui du désordre. « Pour pouvoir ranger, il faut acheter des guides, des meubles, des boîtes et des paniers en tout genre et une multitude de séparateurs de tiroirs, déclare-t-elle. Alors que pour vivre pleinement son désordre, on n'a besoin de rien ! »

 De la joie d'être bordélique, ed. Mazarine, Jennifer McCartney

Partager cet article

Repost 0
Published by chemin-du-scrap - dans divers
commenter cet article

commentaires

Eve 23/02/2017 20:07

oups ;)

gwen 23/02/2017 17:30

on devrait montrer l'article à la PMI pas sur que ça leur plaise mais en tout cas à moi si d'ailleurs ma table de salon en est la preuve!!bisou:)

Sylvie 23/02/2017 11:49

J'en suis une autre....

Jocelyne 23/02/2017 10:43

Moi j'aime bien déballer et laisser trainer aussi, mais c'est un "bordel organisé" enfin, pour moi ;)

gravhelio 23/02/2017 10:21

Ça me rassure ! Je n'étais pas bordélique, plutôt maniaque mais je suis devenue bordélique car je veux tout garder !

Présentation

  • : CHEMIN DU SCRAP avec Manu'elle
  • CHEMIN DU SCRAP avec Manu'elle
  • : Animatrice "KippersCréatif" dans le Nord Finistère, je fais surtout du scrap en bande organisée, et beaucoup de bricolage avec mes trois enfants.
  • Contact

Si vous croisez mon chemin...

   Ce blog aura pour but de vous parler des produits KippersCréatif que je représente, bien entendu, mais pas seulement.

 

    Installée en auto-entreprise depuis septembre 2012, j'anime des ateliers chez moi, dans des associations ou à domicile, pour des groupes d'adultes ou d'enfants.

  Je guide chacun et chacune pour réaliser des créations personnelles, ou inspirées de scrapeuses que j'apprécie (je cite toujours mes sources).

J'aurai plaisir à vous compter au nombre de mes "scropines" !

 

 

Voyons Voir...

Hep !...

Je ne ferai pas de plagiat, mais vous verrez des choses que vous reconnaitrez peut-être, dont la source sera citée. Sur simple demande de leur auteur, l'article pourra être supprimé pour ne faire de tort à personne. Je souhaite qu'on me rende cette politesse.

 

Catégories

Où Découvrir Mes Scrap'amies ?